img
manif
surdite
diverse

    Les années passent, les effets indésirables des traitements demeurent. Les années gagnées sur le VIH sont lourdes à payer pour la plupart des patients séropositifs. Les lipodystrophies induites par les trithérapies sont socialement invalidantes, notamment au niveau du visage où la répartition anormale des graisses donne une « signature » de l’infection par le VIH.
La prise en charge des lipodystrophies associe des remplissages localisés par des produits de comblement, et des réinjections de graisse autologue (Lipofilling type Coleman).

Mentions Légales
Dernière Mise à Jour le 18-05-2012