Galerie Avant/Après

 I- Introduction
     La toxine botulinique est un médicament d'origine naturelle utilisé depuis plus de 20 ans avec succès.

La toxine botulinique permet chaque année de soulager des milliers de patients à travers le monde, enfants et adultes souffrant de troubles ophtalmologiques (strabisme), neurologiques (pied équin de l'enfant, spasticité, torticolis...) et dermatologiques (hypersudation).

Depuis plus de 10 ans, la toxine botulinique est utilisée dans le traitement des rides d'expression "dynamiques" du visage. Elle est autorisée en France depuis février 2003 sous le nom de Vistabel' pour le traitement des rides intersourcilières.

La toxine botulique
Traitement des rides du visage par la toxine botulique

Botox

II- Comment agit-elle sur le traitement des rides ?
    La toxine botulinique se distingue de tous les autres traitements des rides dans la mesure où elle n'agit pas sur les rides elles-mêmes mais sur les muscles responsables de leur apparition. En effet, les rides « dynamiques », notamment les rides du front, du lion ou de la patte d'oie, résultent de la contraction répétée de certains muscles. L'action de la toxine botulinique permet de diminuer la contraction du muscle impliqué dans la formation des rides et donc d'effacer et de freiner l'évolution de la formation des rides concernées.

Rides frontales    

Rides de la glabelle (du lion)

Rides de la patte d'oie

III- Comment se déroulent les séances ?
    Une première consultation permet au médecin de cerner vos motivations, de poser un diagnostic, de réaliser un examen précis de l'anatomie de votre visage, de rechercher une éventuelle contre-indication, et également de vous informer et de vous remettre un devis. Le traitement peut être réalisé lors de la consultation suivante: la toxine botulinique est injectée sans anesthésie, en petite quantité à l'aide d'une aiguille très fine. La reprise d'une vie sociale et professionnelle est immédiate, en tenant compte de certaines précautions : il est important, au cours des 4 ou 5 heures qui suivent l'injection, de ne pas masser la zone injectée, ne pas s'allonger et de ne pas pencher la tête en avant.

IV- Quels résultats peut-on attendre ?
   Les résultats deviennent visibles à partir du 4e jour, sont optimaux entre le 10e  et le 15e jour et perdurent 4 à 6 mois selon les patients. Le renouvellement régulier des séances permet de prolonger la durée de l'action : une séance est réalisée tous les 4 mois durant la première année, puis tous les 6 mois. Le traitement par la toxine botulique permet un résultat très naturel : les rides sont effacées et l'expression du visage préservée pour la plus grande satisfaction des patients qui retrouvent un visage plein d'éclat.

V- A qui est destiné ce traitement ?
   La toxine botulique s'adresse à toutes les personnes qui souhaitent se débarrasser d'un visage à l'expression soucieuse ou sévère pour retrouver un visage rajeuni et plein d'éclat. Plus largement, ce traitement s'adresse aux personnes désireuses de supprimer leurs rides, signes du temps qui passe, en conservant une apparence et une expression naturelles.

VI- Précautions d'emploi
   La pratique de la toxine botulique nécessite une formation spécifique et requiert des principes d’injections rigoureux.
Le produit quant à lui, utilisé aux doses habituelles en dehors des contre-indications classiques, ne présente pratiquement pas de dangers.
Ces contre-indications sont constituées par toutes les affections ou associations médicamenteuses qui conduisent à bloquer la libération d’acétylcholine de la synapse neuromusculaire:

  • Syndrôme des anticorps d’Eaton-lambert
  • La myasthénie (maladie d’Erb-Goldfalm)
  • Les aminosides
  • Certains médicaments utilisés au cours de l’anesthésie (myorelaxants) notamment la tubocarine, les antipaludéens (chloroquine), les immunosupresesurs (cyclosporine)
  • L’hypersensibilité connue à la neurotoxine ou à l’un de ses constituants
  • La grossesse et l’allaitement
  • Une infection sur le site d’injection choisi.
  • De rares effets indésirables peuvent être observés après une séance de traitement par la toxine botulique.
  • Ces effets secondaires peuvent être associés au traitement, à la technique d’injection ou aux deux.
  • En général, les effets indésirables s’observent dans les premiers jours qui suivent l’injection et sont transitoires (céphalées, tension cutanée, oedème palpébral).
  • Comme pour toute injection, on peut observer une douleur/brûlure/piqûre, un oedème et/ou un hématome lié à la ponction transcutanée.

 
 
Mentions Légales
Dernière Mise à Jour le 18-05-2012